Auteurs présents uniquement le Dimanche

 

 

Wyatt ANDERSON

Né en 1979, Wyatt Anderson est indifférent à la littérature dans sa jeunesse. Il découvre le plaisir de lire à l’âge de 15 ans avec “ les livres dont vous êtes le héros ”, histoires évolutives au sein desquelles le lecteur devient acteur. Puis viendra son premier vrai roman, “ MANITOU ” de Graham Masterton. Ce sera le coup de foudre et dès lors son appétit pour les récits terrifiants ne fera que croitre, l’amenant à découvrir les auteurs qui marqueront sa vie, James Herbert, Dean Koontz, Stephen King, Koji Suzuki, Maxime Chattam, Franck Thilliez… Son adolescence sera bercée par les parties de wargame ( Warhammer 40.000) et le monde infini du jeu de rôle auquel il s’adonnera passionnément, offrant à son imagination débordante la possibilité de s’épanouir. Sang Dragon, Vampire la mascarade, Loup-Garou l’apocalypse, des univers hors du commun qui développeront chez lui une véritable passion pour le Fantastique. Grand fan de cinéma, ses exigences scénaristiques s’aiguisent, lui faisant prendre conscience du lien fondamental unissant l’intrigue à son plaisir de spectateur. A trente ans, l’envie de créer sa propre histoire commence doucement à s’insinuer et les prémices d’un scénario prennent naissance. Il faudra quelques années à ce concepteur en bureau d’étude pour développer la trilogie “ Gardien ”, véritable épopée mystique dont il vous propose le Tome 1 aujourd’hui. Un Thriller / Fantastique au suspense addictif vous donnant parfois le sentiment de lire un film. Il sort son deuxième roman “ Elisa ” en 2019. Wyatt Anderson vit aujourd’hui dans le nord de la France avec sa femme et sa fille.

 

 

Marie-Christine COLLARD

 

Marie Christine Collard est diplômée en Sciences de l’éducation. Elle s’expatrie au Japon pendant une quinzaine d’années : trois ans à Yokohama, puis douze ans à Tokyo. Elle est l’auteur de deux romans, inspirés par ses années nippones. En janvier 2017, elle publie Répliques, aux Editions Noir au Blanc qui a obtenu le prix littéraire du LIONS Club Nord 2018 et le prix du Salon de Bapaume 2018. Avec Fugu, paru en janvier 2018 , elle explore les contradictions du Japon contemporain, et le mystère que l’on est les uns pour les autres.

 

Francisco DA CONCEICAO

 

Francisco Da Conceiçao est né à Roubaix le 14 juillet 1971. Il a travaillé à l’assédic / Pôle-emploi pendant 17 ans (dont 10 ans à Somain). Il a fait six ans de conservatoire à Wasquehal (solfège, guitare et chant). Il écrit des chansons depuis plus de 20 ans. Il a autoproduit un album en 2007 intitulé « Les Fous d’Amour ». Depuis septembre 2015, il anime des ateliers d’écriture de chansons auprès de plusieurs écoles, dans les médiathèques et au Lam de Villeneuve d’Ascq. En trois ans, il a écrit 65 chansons avec plusieurs centaines d’enfants de 5 à 12 ans. Fin 2016, il a sorti son premier roman, "La blessure de l’ange", qui est distribué par des libraires régionaux (dont la P’tite récrée à Somain). En juillet 2018, il sort mon second roman, "Comme un parfum d’éternité" qui reçoit le Prix Littéraire de la ville de Somain en décembre 2018.

 

 

Frédéric DELESCAUT

 

Grand passionné d’histoire et d'affaires policières,mais surtout du Titanic,pendant 25 ans Frédéric Delescaut a recueilli de nombreuses informations sur le destin tragique de ce paquebot. Il a mobilisé ses connaissances de la naissance au naufrage dans un ouvrage "Titanic,la légende au-delà du destin".

Ne voulant pas en rester là,il s'est mis à l'écriture de livres policiers. Il en est à son troisième livre policier.

 

 

DELMAN

Née en 1975, native du Nord, Delman évolue au sein d'une famille tournée vers les arts.

En parallèle de ses études d’arts plastiques et d’histoire de l’art, elle se passionne pour une activité d’écriture. Ses premiers romans naissent à cette époque, ainsi que des poésies et des pièces de théâtre. L’auteure ne délaisse pas pour autant sa passion du dessin et expose ses œuvres lors de salons.

Lectrice passionnée depuis l’enfance, elle dévore tout ce qui lui tombe entre les mains. Elle a un faible pour les auteurs antiques (Virgile, Homère), Alexandre Dumas, Tolkien et les auteurs du XVIIe siècle.

Qu’ils évoluent dans un monde fantastique ou réel, les personnages dépeints par l’auteure sont souvent torturés. Ils mettent en avant tout ce qui fait la richesse du caractère humain avec ses forces et ses faiblesses. La dualité humaine est quelque chose qui passionne l’auteure.

 

 

Flavie DESSEAUX-JOLLY

 

Agée d'une trentaine d'années, Flavie vit au cœur du vignoble champenois et est l'heureuse maman de deux enfants.

Elle a toujours aimé se plonger dans les livres et savourer la beauté des mots. C'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles elle est professeur de français, depuis dix ans maintenant.

Si l'envie d'écrire a toujours été là, ce n'est que récemment qu'elle a laissé libre cours à son imagination.
"Mademoiselle Bonheur" est son tout premier bébé littéraire, son tout premier roman qui, devant sa plume gracieuse, déroule le tapis de la douceur et promet de belles saisons littéraires !

 

 

Jean-Marc DHAINAUT

 

Jean-Marc Dhainaut est né dans le Nord de la France en 1973, au milieu des terrils et des chevalements. L’envie d’écrire ne lui est pas venue par hasard, mais par instinct. Fasciné depuis son enfance par le génie de Rod Serling et sa série La Quatrième Dimension, il chemine naturellement dans l’écriture d’histoires mystérieuses, surprenantes, surnaturelles et chargées d’émotions. Son imagination se perd dans les méandres du temps, de l’Histoire et des légendes. Il vit toujours dans le Nord, loin d’oublier les valeurs que sa famille lui a transmises.

 

 

Aurélien ERFI

 

Aurélien Erfi du haut de ses 38 ans est un conseiller bancaire repenti qui désormais donne des cours de théâtre pour adultes et enfants. Maingeois d’adoption, c’est dans les vertes contrées avesnoises qu’il tombe dans la marmite de textes humoristiques. Admirateur de Jean Yanne et Pierre Dac notamment, son univers oscille entre l’humour absurde et l’humour noir. En 2014, il sort son « Minictionnaire à l’intention des illuminés et autres chefs de gare », sorte d’abécédaire déjanté. Auteur de pièces de théâtre ( La mort de ma vie ; Age mûr et gueule de bois), il écrit son premier roman en 2018. Mélange de polar et d’humour, « La musique n’adoucit pas les meurtres » mêle la parodie du genre policier au véritable suspense dans l’univers des fans-clubs.

 

 

José HERBERT

 

José Herbert fut directeur d’école et secrétaire de mairie dans une autre vie. A la retraite il se lance dans l’écriture et sort cinq romans aux éditions ATRIA, deux témoignages et trois romans tout à fait burlesques. Car José Herbert revendique l’étiquette « écrivain du loufoque », la loufoquerie étant un mélange subtil d’humour, de dérision, de cynisme, avec des personnages hors normes et des situations complètement bouffonnes et déjantées. Ses romans pourtant sont calqués sur des situations réelles, avec une touche historique, notamment médiévale, puisqu’il fut jadis chercheur passionné en histoire locale. Son dernier roman, titré « Le grand pied de Berthe » est édité par Annickjubien. Il emporte le lecteur dans un tourbillon d’extravagances où dominent le cynisme, l’humour et le suspense, sur fond d’époque  médiévale.

La dernière publication est « L’instituteur impertinent », réédition du premier livre paru en 2007, toujours demandé, aux éditions amanite. Sortie 14 février 2019.

 

Emilie MALAQUIN-LAPAWA

 

Née à Lille en 1982, Émilie Malaquin-Lapawa s'intéresse très tôt à l’écriture, et occupe une grande partie de ses loisirs à écrire. 
Après un bac littéraire, elle s'oriente vers des études de droit, puis s'engage dans le secteur bancaire. 
Elle n’abandonne pas cependant l’écriture et écrit des nouvelles fantastiques et deux polars, sans toutefois oser les faire lire.
En 2016, elle est à l'origine de EML-Écriture, un cabinet d’écrivain public, dans la commune de Masny.
Cette nouvelle orientation professionnelle lui permet de reprendre ses manuscrits, écrits entre 2009 et 2014. 
Le sorcier vaudou voit ainsi le jour le 31 octobre 2017. 
Que ce soit au travers de nouvelles fantastiques, de récits de vie ou de témoignages et polars, Émilie Malaquin-Lapawa fait la part belle à l'humain, et tente d'interroger les différentes émotions ressenties par ses personnages, pour les restituer au mieux aux lecteurs. 

 

 

Philippe MARION

 

Après un doctorat en chimie, Philippe Marion a passé le concours d’ingénieur des laboratoires de police scientifique. Il a ainsi trouvé un bon moyen de concilier ses deux passions, le polar et la science. En 1996, il est nommé au laboratoire de police scientifique de Lille dans la section physique-chimie, dont il est devenu le chef en 1997.

C’est en réalisant des présentations sur l’activité des laboratoires de police scientifique pour des lycéens ou des étudiants qu’il s’est intéressé aux pionniers de la criminalistique que sont Alphonse Bertillon, Alexandre Lacassagne et Edmond Locard.

Il a donc écumé les bibliothèques et les sites internet à la recherche d’informations et y a trouvé des histoires criminelles formidables sur le plan criminalistique. Au début, elles devaient illustrer une présentation qu’il voulait grand public. Puis l’idée d’écrire un livre s’est imposée. Il a eu envie de faire partager plus largement mes découvertes et faire connaître ses illustres prédécesseurs. Encore un moyen de concilier crimes et science.

C’est ainsi que pendant environ un an et demi, il a travaillé sur ce livre « Petites histoires de la police technique et scientifique ». Un petit hommage à ces pionniers de la criminalistique que l’on a pour la plupart oubliés.

Au début de l’année 2019 (deuxième version), le fruit de ses travaux est paru, en auto-édition, chez BoD Éditions. Il a voulu faire un livre facile à lire, mêlant littérature, affaires criminelles et science. Ou l’on s’aperçoit que les histoires de ces experts français n’ont rien à envier à celles de leurs homologues d’outre-Atlantique.

Il a été l’invité de Jacques Pradel, sur RTL, pour son émission « L’heure du crime » (Les experts à l’ancienne) le 12 février dernier.

Il participe également prochainement à l’émission « Timeline 5000 ans d’histoire », sur Temporium Radio, une radio du web spécialisée dans l’histoire.

 

Vincent REMONT

 

Né en 1980, ce valenciennois a toujours eu attrait pour la littérature et la musique. Inspiré par les univers sombres et surnaturels de ses lectures, il a pris pour habitude, depuis l’adolescence, de s’inventer des petites histoires dans un coin de sa tête. Ce besoin créatif finit par le pousser vers l’écriture. Après « L’effet miroir » publié en avril 2017, son second roman « La face cachée » paraîtra début 2019.

 

Isabelle SERAFINI

 

Isabelle Serafini, 47 ans, juriste de formation, est directrice générale des services de la mairie de Maing, près de Valenciennes. Lectrice boulimique depuis son plus jeune âge, elle se décide en 2017 à pousser la porte de l'atelier d'écriture d'Evolumaing et se prend au jeu. Alternant au gré de ses nouvelles l’émotion, le rire et les larmes, elle publiera en mai 2019 son premier roman, Léon, histoire bouleversante d'un jeune garçon de 9 ans et de sa famille. Elle signe ici un premier roman initiatique où chacun, face à la maladie, va devoir grandir.

 

 

Sabine THEVENIN

 

Irréductible nordiste, Sabine Thévenin a passé son enfance entouré de littérature fantastique et d'ouvrages ésotériques.

Elle se lance d'abord dans l'écriture de poèmes avent de poser sa plume sur une trilogie de romans fantasy, puis d'un recueil d'histoires courtes illustrées pour les plus petits, écrit à quatre mains avec son amie Delphine Wysocki. 

Elle espère offrir des oeuvres passionnantes qui toucheront tous les lecteurs et peut-être en surprendront ! Puis les origines reprennent le dessus avec la sortie d'un ouvrage sur la lithothérapie où elle explique au mieux tout ce que la nature peut nous apporter.

 

 

Yannick TIESSE

 

Professeur de Lettres et de Philosophie dans un lycée agricole du Nord, Yannick Tiessé, quadragénaire souriant, a souvent animé avec ses élèves des ateliers d'écriture partagée. "NEL (Naïfs, Eternels et Libres)", son 1er roman, une trilogie, raconte une histoire dans laquelle on retrouve différents ingrédients romanesques tels que l'amour, la philosophie et l'inattendu. Spécialiste du Carpe Diem, depuis Horace jusqu'à nos jours, Yannick Tiessé raconte, dans "NEL", l'initiation de jeunes adultes, encore lycéens, à l'urgence d'apprécier chaque instant de la vie. Son optimisme et son humour cimentent cette histoire durant laquelle jamais on ne s'ennuie. Toujours de bonne humeur, c'est avec l'oeil pétillant que Yannick Tiessé vous présentera "Eternels et Libres" qui prolongent le plaisir de "Naïfs" en une trilogie dont vous ne sortirez pas indemne !

 

 

© 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode